Trente ans de classes de maître en ligne

Body

C'est un document de vingt minutes seulement mais qui défie toutes les lois du temps (et de l'espace), ce qui n'étonne guère de la part du violoniste virtuose Yehudi Menuhin. Les plus jeunes s'étonneront. Mais oui, c'est bien le Conservatoire de Paris, qui était encore pour quelques mois implanté rue de Madrid.

Près d'une décennie s'est écoulée. C'est à présent Jeanne Loriod qui entretient la classe d'ondes Martenot de Valérie Hartmann-Claverie de sa riche et précieuse expérience autour d'oeuvres d'André Jolivet et Jacques Castérède.

Dix ans ont encore passé et c'est cette fois Pierre Boulez qui est, si l'on peut dire, à la baguette et prodigue de savants conseils à la classe de Zolt Nagy autour d'oeuvres emblématiques d'Igor Stravinsky et de Béla Bartók.

Une première série qui ne manquera pas de s'enrichir au fil des jours !